Article sur info07.com

La nouvelle aventure de Sébastien Lemay

Antony Da Silva-Casimiro, Info 07, La Revue

Publié le 14 décembre 2014

ENVIRONNEMENT. Fondateur et anciennement directeur général d’Enviro-Éduc-Action, Sébastien Lemay a décidé de laisser sa place afin de se consacrer à un nouveau projet: Nature Outaouais.

 

Depuis l’an dernier, Sébastien s’est transformé en conteur. Il a délaissé le volet administratif de son ancien organisme qu’il avait créé il y a quelques années afin de retourner aux sources… au sens propre du terme.

«Avec Enviro-Éduc-Action, j’ai toujours eu cette vision d’aller à la rencontre des Premières nations. Mais je passais plus de temps derrière un bureau qu’avec des gens. Je voulais être à l’extérieur et, avec Nature Outaouais, j’ai cette opportunité.»

À ses yeux, ces deux organismes se complètent. Alors qu’un parle des enjeux environnementaux, l’autre fait du rapprochement à la Terre et à la connexion avec la nature et de tous ces bienfaits. Dans un monde où les paires d’yeux sont plus souvent rivées sur un écran que sur l’environnement qui nous entoure, Sébastien croit en l’importance de la nature. Et il n’est pas le seul.

«De plus en plus d’études prouvent que passer du temps à l’extérieur est bon pour le corps humain, mais aussi pour l’esprit. Un enfant qui a des problèmes de concentration n’a besoin que d’un quart d’heure dans la nature pour se calmer», mentionne-t-il.

Ce dernier vise justement la jeune clientèle afin de lui inculquer des valeurs pro-environnement. Avec les contes et la musique, il tente de favoriser l’imaginaire sur le monde naturel. Créant des moments ludiques à travers les contes, il raconte différentes histoires où son jeune auditoire peut rentrer dans la peau du personnage.

Mais Nature Outaouais s’adresse aussi aux adultes. «On offre des marches sensorielles. C’est plus éducatif au niveau des informations sur la faune et la flore.» D’autres projets tels que des ateliers du week-end sur l’introduction à la culture autochtone et le savoir-faire ancestral font également partie des activités possibles à faire avec Nature Outaouais. Dans un avenir rapproché, il sera même question d’aromathérapie.

Sébastien va dans les écoles primaires et secondaires, mais a également approché les garderies pour rejoindre encore plus la jeunesse. Il a fait quelques festivals durant l’été et continue avec le Centre de pédiatrie sociale de Gatineau. Il se rend aussi dans des écoles sur l’heure du lunch pour aller à la rencontre d’écoliers.